alien-covenant

Alien Covenant : mon avis sur le film

Ce film du genre science-fiction et thriller réalisé par Ridley Scott est sorti sur les écrans des salles françaises le 10 mai 2017. On retrouve dans son casting : Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup et plus. Il s’agit du sixième volet de l’Univers d’Alien, d’une suite à Prometheus en 2012 et une prequel du film Alien en 1979.

Synopsis d’Alien : Covenant

Le long métrage de 2h 02 mn se déroule 10 ans après ce qui se passe dans le film Prometheus. Il met en scène un vaisseau spatial qui transporte 2000 colons en quête d’un nouvel espace à coloniser. L’équipage content qu’elle a trouvé une planète doit se rendre à la réalité. Car la planète en question est un monde sombre et plein de dangers où vit un androïde, le survivant d’une expédition funeste Prometheus. Covenant montre également le retour des xénomorphes qui ont été vu dans Alien Versus Predator Requiem en 2008. Il fait savoir comment ils sont créés, et dans quel but. On y voit également une autre créature extraterrestre baptisée néomorphe.

Avis sur le film Alien Covenant

Ce métrage est surtout un film de transition. Les évènements se passent en 2104 où on découvre le vaisseau USSC avec ses colons et ses embryons humains. Tous les passagers sont endormis, supervisés par un androïde répondant au nom de Walter et de la maison mère. Jusque-là, ça sent un peu du déjà vu. Bon, mais ce petit monde va voyager vers une planète qu’ils espèrent coloniser mais quelque chose d’inattendu les attend en chemin.

L’intrigue est assez prévisible. Les indices dispersés à travers le film dévoilent le scénario qui attend les spectateurs. Quant à la trame scénaristique lui-même, on retrouve un certain manque de rigueur et de cohérence qu’on a du mal à adhérer. Le récit est en quelques parties bancal et confus avec le souci du réalisateur de créer une allégorie concernant la création et le don de la vie, ses questions philosophiques et sur l’existence de Dieu etc. Des notions qui n’ont rien à voir avec le thriller. Par ailleurs, après avoir introduit les « ingénieurs » et qu’on a pensé qu’ils vont être le centre de l’intrigue, le film change subitement de cap. Il va les mettre au second plan malgré le peu d’explications qu’on connaît sur eux, et il va les tuer pour repartir sur l’Alien avec ses de frissons d’horreur. Certes, les fans de la saga seront séduits par le lot d’angoisses, de gore, de jump scares mais même de ce côté-là, le suspense est peu abouti comparé à celui d’Alien.

Néanmoins, au niveau du rendu visuel, Covenant est bien travaillé. Les scènes d’ouverture, les plans de la douche, le côté rétro du vaisseau sont exceptionnels. La beauté de la photographie et les effets spéciaux valent aussi 5 étoiles. Enfin, concernant le casting, l’idée de faire jouer un double rôle à Michael Fassenbeder, qui incarne à la fois Walter et David est pas mal. L’acteur porte le thriller sur ses épaules. Sinon, le jeu d’acteur du reste du casting est correct : Billy CrudUp ou Danny MacBride et Katherine Waterson. En bref Alien : Covenant est divertissant en tant que film de science-fiction mais ses écritures manquent de profondeur.

avis-alien-covenant